Dossier

Oncogériatrie

Mis en ligne le 31/03/2020

Auteurs : R. Geiss, M. Bringuier

  • Une prise en charge gériatrique périopératoire améliore la survie globale des patients.
  • Des scores gériatriques simples permettent de prédire la toxicité des chimiothérapies.
  • En cas de doublet de chimiothérapie, une diminution de dose d'emblée est indispensable chez les patients fragiles.
  • La qualité de vie est meilleure sous abiratérone que sous enzalutamide dans le cancer de la prostate chez les patients âgés.
Liens d'interêts

R. Geiss et M. Bringuier déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Romain GEISS

Médecin, Oncologie, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Michaël BRINGUIER

Médecin, Médecine générale, Institut Curie, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés